|

Madrid : un plan pour 1 000 taxis à hydrogène d’ici 2026

Article de MICHAËL TORREGROSSA, paru le 14/06/2021, sur le site de H2 MOBILE, le site du véhicule hydrogène

En partenariat avec Toyota, l’association madrilène Federación Profesional del Taxi de Madrid (FPTM) souhaite remplacer un millier de ses taxis par des modèles à hydrogène.
 
Un peu partout en Europe, les annonces se multiplient autour du taxi à hydrogène. Alors que Paris fait aujourd’hui figure de référence avec sa flotte de taxis Hype, d’autres grandes villes européennes s’engagent sur le sujet. Il y a quelques semaines, Cabonline annonçait vouloir déployer 100 taxis à pile à combustible à Oslo d’ici fin 2022. C’est désormais au tour de Madrid de franchir le pas.
 
Association madrilène regroupant un grand nombre de professionnels du taxi, FPTM a annoncé vouloir remplacer 1 000 véhicules thermiques par leurs équivalents à hydrogène d’ici à 2026.
 
Le projet s’intègre à un programme pionnier doté d’une enveloppe de 100 millions d’euros. Associant FPTM à plusieurs acteurs spécialistes de la filière, dont Toyota et le fournisseur d’énergie Red de Gas, celui-ci doit permettre de proposer des taxis à hydrogène à un TCO compétitif par rapport à leurs homologues thermiques.
 
FPTM prévoit de lancer ses premiers taxis à hydrogène, des Toyota Mirai, dès 2022. En matière d’infrastructures, Fotowatio Renewable Ventures (FRV) sera chargé de construire le réseau d’avitaillement. En parallèle, un électrolyseur de 10 MW devrait être construit dans la capitale espagnole. Alimenté par une centrale solaire de 20 MW, il sera chargé de fournir l’hydrogène vert aux taxis.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *