Pharmacie de FRAIS VALLON : la qualité de l'air au niveau du quartier

Journal Régional Provence-Alpes 19/20 du 15 juin 2021 

Présentation du projet Météo de l’Air dans la pharmacie de Frais Vallon porté par le Collectif Anti-Nuisances Environnement.

Conférence de presse du 07 juin 2021

La Marseillaise (08/06/21)

Article soumis à abonnement

Radio RCF

Emission archivée : s’inscrire (gratuit) ou se connecter

Intervention du CAN – Conférence de Presse – Météo de l’air, le 07 juin 2021

Depuis sa création, le CAN Environnement milite pour une meilleure qualité de l’air, une diminution des nuisances sonores et pour l’amélioration du cadre de vie.

Nous pensons qu’une meilleure connaissance de la qualité de l’air que tout un chacun respire – soit environ 15 000 litres d’air par jour – permettra aux citoyens de devenir acteurs, en adaptant leur comportement et en influençant les décisions politiques qui en découlent.

C’est ainsi que, dès 2016, nos premières démarches n’ayant pas abouti, nous sommes intervenus au plus haut de l’Etat pour que FR3 diffuse une météo de l’air lors de ses bulletins d’information. En effet, on nous donnait l’indice UV l’été, la hauteur d’enneigement l’hiver, mais rien sur la qualité de l’air. Depuis le 27 mai 2019, FR3 diffuse un bulletin régional. Mais cette information est lissée, puisque régionale. Nous souhaitons qu’elle soit déclinée dans les locales de FR3, afin d’être au plus près de la réalité.

Autre sujet d’étonnement qui nous a interpellés : les établissements scolaires n’étaient pas prévenus lors des pics de pollution et ne pouvaient donc pas adapter leurs enseignements. Nous sommes donc intervenus auprès de l’Académie, en 2017 et avons obtenu satisfaction avec une première alerte le 24 février 2018. Mais, les collèges et les lycées ne reçoivent pas d’alerte, nous allons donc interpeller le Rectorat.

Ces 2 actions d’information, menées en étroite coopération avec AtmoSud, ont permis de jeter les bases de celle d’aujourd’hui : créer un média d’information sur la qualité de l’air expérimental dans un premier temps, diffusable plus largement par la suite. Nous avons donc proposé que cette expérimentation se déroule ici, à Frais Vallon, le pharmacien, M. Karim KASHI, adhérant du CAN Environnement, étant particulièrement investi dans ce domaine de la qualité de l’air.

Notre implication dans la création d’AIrCarto Asso, une association qui a pour but la conception, le montage de micro capteurs citoyens, le tout en open source ; notre implication dans le projet Sensortech pour des bêtas tests des capteurs TERA, toujours avec AtmoSud ; notre implication dans l’accompagnement du projet DIAMS de la Métropole sont les autres facettes de notre engagement pour une meilleure information de la qualité de l’air.

19 avril 2021 : Article d’AtmoSud

La Météo de l’Air : un projet innovant et pédagogique qui diffuse la qualité de l’air dans une pharmacie marseillaise 

Mobiliser les partenaires et les citoyens sur la qualité de l’air, engager le public et le rendre acteur, changer les comportements, innover à travers une initiative pédagogique et informative… telles sont les ambitions auxquelles répond le projet de la Météo de l’Air initié par AtmoSud et le CAN Environnement (Collectif Anti-Nuisances Environnement).

La Météo de l’Air, en bref

Depuis le mois de mars 2021, une borne pédagogique installée dans la pharmacie de Frais Vallon à Marseille (13ème arrondissement) diffuse une vidéo quotidienne et automatisée sur la qualité de l’air du jour et celle du lendemain. L’écran est visible à l’extérieur à travers la vitrine, permettant ainsi aux passants d’accéder à des informations localisées sur la qualité de l’air qu’ils respirent dans leur quartier : l’air est-il pollué ? Quel est le polluant majoritaire ? Y a t-il un pic de pollution ? Quels sont les bons gestes que l’on peut appliquer pour préserver notre santé et l’environnement ? Ce projet est initié par AtmoSud en collaboration avec le CAN Environnement, IMBIOCO (le lien est externe) et la Pharmacie de Frais Vallon et soutenu par la Région Sud (le lien est externe) et l’ARS (le lien est externe). Il s’inscrit dans la volonté d’AtmoSud de rendre le public acteur de la qualité de l’air.

L’objectif est de créer un rendez-vous quotidien à destination du grand public pour créer de l’engagement.

Cette expérimentation pourra être dupliquée sur l’ensemble de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.