Problématique des radars

La technologie existe. Au cours de la semaine du 11 au 16 novembre 2019, AtmoSud a expérimenté un radar éducatif qui indique aux automobilistes le niveau de pollution que produisent leurs voitures.

Lien vers l’article complet 

Plus besoin de capteurs et de stations fixes pour mesurer la pollution de l’air. Avec un simple laser, il est aujourd’hui possible de détecter et d’analyser la quantité de polluants émis par un véhicule en marche.

Déjà testés en Écosse en 2017, ces radars ont permis d’établir que certains modèles de véhicules Euro 6 rejetaient jusqu’à six fois plus que les seuils autorisés. Ça n’est pas vraiment une surprise puisque l’on sait que les constructeurs réalisent leurs tests dans des conditions peu conformes à une utilisation réelle. Certains se sont même risqués à équiper leur véhicule de logiciels tricheurs…

Ce radar permet de mesurer les émissions de polluants de chacun des véhicules qui passent sous son capteur.

Il fournit un rapport détaillé pour chaque véhicule couplé à une photographie du véhicule contrôlé pour un large choix de gaz comme le NOx, le CO2 mais aussi pour les particules fines, les HC (hydrocarbures imbrûlés), etc.

Il est couplé à un système LAPI qui permet de recueillir automatiquement les plaques d’immatriculation des véhicules contrôlés.

Le BRUIT est également concerné par les fortes nuisances induites sur les riverains.

Le radar « Méduse » contrôle les décibels émis par les voitures et les motos grâce à quatre microphones, avec l’objectif de verbaliser les plus bruyants.

 

Radar tourelle, radar intelligent nouvelle génération
Conformément à son allure « Star Wars » (look futuriste – gris, blanc et noir), le nouveau radar tourelle est un radar intelligent. Après différents tests de plusieurs engins (appelés Mesta Fusion) sur les routes françaises en 2018, le déploiement des radars tourelle a commencé en 2019 et s’accélèrera en 2020. L’objectif est de remplacer les radars fixes de même que les radars feux rouges.

Un radar impressionnant et mobile
La silhouette d’un radar tourelle est imposante : il est très grand (4 mètres de hauteur dont 3 mètres de pied, d’où le nom « tourelle »), ce qui lui permet de bénéficier d’une longue portée (100 mètres a priori) et donc de contrôler davantage de véhicules. De plus, le radar tourelle est en mesure : 

  • De flasher plusieurs véhicules en même temps (jusqu’à 126 véhicules).
    Il peut en effet surveiller jusqu’à 5 voies de circulation.
  • Contrôler les deux sens de circulation.
  • Faire la différence entre un camion, une voiture ou un deux-roues etc.

 

Que flashe le radar tourelle ?

Radar tourelle : maxi radar, maxi pouvoirs
Le radar tourelle ne flashe pas que les excès de vitesse. « Intelligent », il est en mesure de détecter de nombreuses infractions et ce, de manière simultanée.

  • Non-respect d’un feu rouge (il remplace donc à ce titre les fameux radars feux rouges).
  • Non-respect des distances de sécurité.
  • Circulation sur une voie interdite (voies réservées aux bus et taxis par exemple).
  • Détection d’un dépassement dangereux.
  • Franchissement d’une ligne continue.
  • Non-port de la ceinture de sécurité.