AIR | Capteurs

Remise d’un dispositif Module Air à la Ministre Barbara Pompili pour mesurer la qualité de l’air

Le projet DIAMS comme partie intégrante du plan de développement de la cyclologistique

Le projet DIAMS, qui s’inscrit dans le cadre du projet européen de l’UIA et dont AtmoSud est partenaire, fait partie du plan de développement de la cyclologistique dans la lutte contre la pollution de l’air.

L’objectif ? Engager les citoyens et les rendre acteurs en permettant à chacun de mesurer et consulter en temps réel l’environnement atmosphérique auquel il est exposé.

Présentation et remise du microcapteur Module Air

Guidée par le co-fondateur de Synchronicity, Maxime Ducoulombier, et munie d’un capteur pour mesurer la qualité de l’air, Barbara Pompili a arpenté les rues du centre-ville de Marseille à vélo pour aller à la rencontre des éco-acteurs en s’arrêtant à leur QG, véritable vitrine des actions durables et de la cyclologistique.

AtmoSud était présent aux côtés d‘AirCarto(le lien est externe) afin de démontrer le rôle clé des acteurs du terrain dans la mission collective pour l’environnement et la qualité de l’air.

Le dispositif local Module Air qui mesure la qualité de l’air et l’exposition aux particules fines a été présenté puis remis à la Ministre. L’usage d’un capteur permet à chacun d’être acteur de l’air, de mesurer soi-même la pollution que l’on subit et que l’on produit au quotidien.

Une telle initiative place l’innovation au coeur de l’environnement et a pour but de renforcer l’engagement citoyen, améliorer les connaissances, faire évoluer les comportements et changer les pratiques.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *